Retour sur l’AG 2018

Annoncée comme l’AG du tournant, la soirée organisée lundi 12 mars par EnerCitY78 et Alternatiba Versailles a convaincu ses participants.

Plus de 40 personnes avaient fait le déplacement, ce lundi soir, pour prendre part à l’AG d’EnerCitY78. Adhérents de la première heure et curieux se sont retrouvés à la Maison des Associations de Versailles pour une soirée de présentation et d’échanges.

Alternatiba Versailles travaillant à la promotion des alternatives à l’injustice climatique, l’association n’a pas hésité à accueillir et promouvoir cette soirée. “Je suis ravi qu’on puisse donner un coup de main à EnerCitY. Le sujet est top et s’inscrit dans le projet d’alternatives territoriales d’Alternatiba” confie Gregory Martin, membre de la coordination d’Alternatiba Versailles.

La présentation est revenue sur l’origine de l’association, Alternatiba St Quentin-en-Yvelines, et ses modèles (Centrales villageoises, Combrailles durable). L’attention s’est ensuite portée sur le contexte difficile du photovoltaïque en 2017 et les évolutions qui s’opèrent en 2018. En effet, alors qu’une dizaine de projets ont vu le jour en Île-de-France en 2016, tous ont été coupés dans leur élan par le changement réglementaire sur la vente d’électricité photovoltaïque qui rendait caduque les plans de financement. Ces collectifs ont alors travaillé sur deux axes pour sortir de l’impasse : réduire les coûts en les mutualisant entre les collectifs et entamer un lobby politique régional. Et les efforts ont payé. Une étude approfondie est lancée sur les modalités de mutualisation et la région Île-de-France s’apprête à ouvrir un appel à projet d’énergie renouvelable citoyenne.

L’exposé s’est ensuite orienté sur les projets à venir pour l’année 2018.
Les verrous financiers en bonne passe d’être levés, l’association reprend le projet mis en suspens un an auparavant : équiper les toits municipaux de La Verrière. Trois toits avaient été étudiés dès 2015, mais la nouvelle réglementation plus favorable à l’autoconsommation et aux toits terrasse ouvre de nouvelles possibilités. Pour LeeRoy Malac-Allain, “Maintenant, les choses peuvent aller très vite. Même s’il nous reste beaucoup de travail, le projet peut aboutir début 2019”.
Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, début 2018, EnerCitY78 a également remporté un appel à projet du Parc Naturel Régional de la vallée de Chevreuse. Ce partenariat vise à financer la réalisation d’un cadastre de toitures citoyennes, par un jeune en service civique. Identifier des toitures bien exposées et présenter la démarche de l’association aux propriétaires devrait permettre d’identifier des toits qui pourront être équipés dès 2019.

La réunion s’est finie par un travail de brainstorming en petits groupes. L’occasion de profiter des esprits neufs présents pour trouver des nouveaux modes de communication ainsi que de nouvelles zones à démarcher.

Enthousiastes, les participants ont prolongé la soirée autour du buffet bien garni, l’occasion de faire connaissance et d’approfondir les différents sujets abordés au cours des 2 heures bien remplies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.